Surendettement (suite)

39 % des surendettés sont des salariés : La part des surendettés salariés en activité a augmenté de 2,3 points sur la période 2010-2011 pour atteindre 39%. Les salariés en CDI sont particulièrement touchés avec une hausse de 1,6% par rapport à l'année précédente. Les contrats à durée déterminée et les intérimaires n'échappent pas à la tendance, mais dans une moindre mesure avec une augmentation de seulement 0,4%. Et les professions les plus touchées par ce phénomène sont les employés (35,1%) et les ouvriers (24,5%).

Deux tiers des surendettés vivent seuls : 64,2% des personnes surendettées sont des personnes vivant seules. L'étude révèle qu'il y a moins de célibataires mais de plus en plus de personnes séparées ou divorcées. Ces dernières font face à des dépenses coûteuses à la suite de la séparation : frais d'avocats, déménagement, nouveau logement ou encore ameublement. Ils représentent 35% des cas contre 26,5% dix ans plus tôt. Cependant, on note une légère augmentation des personnes surendettées vivant en couple : 38,5% en 2011 contre 34,7% en 2010.

78,6% des surendettés sont locataires : La grande majorité des personnes surendettées sont locataires. Ils représentent au total 78,6% des surendettés. Cependant, la part de ceux qui sont propriétaires est en augmentation de près de deux points par rapport à 2010, s'établissant à 9,3% en 2011. Même si leur représentation reste minoritaire, les propriétaires sont donc eux aussi de plus en plus concernés par le surendettement. La Banque de France ne manque pas de rapprocher ces données d'une autre statistique puisque la part de dossiers comportant un endettement immobilier est passée dans le même temps de 7,2% à 8,7%. Avec un montant moyen qui s'élève à 95.252 euros.

55,5% des personnes surendettées sont des femmes : Globalement, les femmes représentent 55,5% de l'ensemble des débiteurs et codébiteurs. Cette part est en légère baisse par rapport à 2010, où les femmes représentaient 56% des surendettés. Elles sont plus représentées dans les tranches d'âge extrêmes : chez les moins de 25 ans et les plus de 75 ans.

+ 7 points pour les surendettées seniors : Confirmant la tendance au vieillissement des personnes surendettées, le pourcentage de surendettés seniors, de plus de 55 ans, a augmenté de 7 points depuis 2001 pour atteindre 23,6% des cas en 2011. Nombreux sont ceux qui assument à la fois leurs parents âgés et aident leurs enfants voire petits-enfants dans les grandes étapes de leurs vie (études supérieures, achat d'une première voiture ou d'un logement). Reste qu'en 2011, la tranche d'âge la plus représentée en 2011 était celle des 35-44 ans, avec 27,4% des dossiers.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×