Ce qui change au 1er janvier 2016

Le premier mois de l’année est traditionnellement le plus riche en évolutions ayant un impact sur votre budget. Voici quelques-unes des bonnes et moins bonnes surprises qu’il vous réserve :

Smic, prix du gaz, prime d’activité, médiation, prêt à taux zéro… pour le mieux ; frais bancaires, assurances, loyers, timbres… pour le moins.

Chaque début d’année a son cortège traditionnel de bonnes et de mauvaises nouvelles. L’année 2016 n’échappe pas à la règle et, dans son ensemble, le budget des Français et leur pouvoir d’achat va encore en subir les conséquences.

Pour le moins…

Assurance : la contribution terrorisme augmente. Prélevée sur chaque contrat d'assurance de dommages aux biens (automobile, habitation...), la « taxe terrorisme » augmente de 1 euro, s'établissant à 4,30 euros contre 3,30 euros.

Assurance vie : vous êtes désormais fiché.

Santé : la complémentaire obligatoire en entreprise ; elle est financée moitié-moitié par l’employeur et le salarié.

Timbre : augmentation de 3,6 % en moyenne.

Le smic : revalorisé à minima (0,6 %).

Banque : de nouveaux frais. La BNP Paribas, la Société Générale et la Caisse d’Epargne Ile-de-France les factureront respectivement 30 euros, 24 euros et 15 euros par an et par compte. À La Banque Postale, ils vont subir une augmentation de 50 % en passant de 4,20 euros à 6,20 euros par an ! Quant à LCL, l’apparition de ces nouveaux frais doit survenir dans le courant de l’année.

Bref, nous sentons venir d’autres surprises tout au long de l’année, mais qu’y peut le peuple « souverain » ? Rien, pour l’instant !

À bon entendeur, salut !

P. R.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×