Si on changeait le Monde !

Changer le Monde

Sans être des rêveurs ou des moralisateurs : il nous faut intégrer la notion de cohésion à tous les niveaux ; faire en sorte que le Peuple français soit et reste remarquable.

 Sur le devenir de la société humaine et de son environnement…

Pour la France, « nôtre pays », issue du « rassemblement » d’une majorité de tribus gauloises, celtes et autres ostrogoths, burgondes et mêmes scandinaves :
-  c’est plus de deux mille ans de traditions, d’us et coutumes, d’histoires, d’une civilisation qu’il faut « restructurer » pour se mettre en phase avec les progrès, les doutes et les problèmes qu’elle a créé (surtout dès l’avènement du monde industriel) ;
-  c’est deux mille ans de joies, de souffrances qu’il faut énoncer ;
- c’est deux mille ans d’expériences, dont il faut se servir pour avancer vers un monde sociétal moderne… où l’humain doit retrouver sa juste place, ses bonnes valeurs et les moyens les siennes.

La société civile, l’État pour faire plus court, doit retrouver son plein éclat ; c’est-à-dire être au service du Peuple et avec le Peuple.
Par conséquent, la gouvernance de demain doit se faire en parfaite harmonie avec tous les idéaux qui prônent le chemin de l’équité, de l’équilibre, du respect des êtres et de leur environnement…
Cependant, notre système de gouvernance actuelle, basé sur la "démocratie indirecte" (de type représentatif – parlementaire – libéral…) est dorénavant obsolète : « il ne correspond plus aux exigences d’un monde qui se veut moderne et futuriste ! »

De tous les modes de gouvernance actuels, aucun n’est assez fiable et socialement équitable pour conduire le rapprochement inéluctable de nos différentes civilisations ainsi que le mélange de nos pluralités culturelles et, surtout, aucun n’est assez solide, directif, anticipatif et exigeant pour la sauvegarde de celles-ci !
La Mondialisation doit faire l’objet d’une multitude de compromis, associés à de larges « consentements » à l’échelle humaine, environnementale, politique, économique, financière, sociale, etc., pour que cesse ce que nous avons nommée la « 3ème Guerre mondiale » pour « Guerre économique ».

Suite...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×